Menu
Top

Actualités

La Chaire Grande Consommation de l’ESSEC observe les avancées de la distribution responsable

30-10-2017
La Chaire Grande Consommation de l’ESSEC observe les avancées de la distribution responsable

La Chaire Grande Consommation de l’ESSEC Business School et la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) ont organisé le 17 octobre dernier une matinée d’échange au Conseil économique, social et environnemental à Paris. Durant cet évènement, ils ont dévoilé les résultats de la 3ème édition de l’Observatoire de la Distribution Responsable. Rachel Tourneur et Mathilde Gautier, étudiantes à l’ESSEC au sein de la chaire, ont travaillé 6 mois pour élaborer cette analyse.

Qu'est-ce que l'Observatoire de la Distribution Responsable ?

Créé en 2012 par la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) et la Chaire Grande Consommation de l’ESSEC Business School, en partenariat avec PwC, l’Observatoire ESSEC de la Distribution Responsable a pour objectif de publier tous les deux ans des indicateurs communs à 7 enseignes, en matière de RSE et de développement durable, et de recenser les bonnes pratiques sur ces thématiques. Ce baromètre permet de retracer les actions déployées par les enseignes en matière de gestion environnementale de leur activité, de ressources humaines, de consommation responsable et d’engagement sociétal. Il a pour vocation de faire de la RSE un engagement collectif, concret et mesurable dans ce secteur de la distribution, rarement mis en lumière sur ces thématiques.

Quels sont les résultats principaux mis en avant cette année ?

Les évolutions retracées caractérisent la variation de l'année 2016 par rapport à l'année 2014.

Sur le thème de la consommation responsable, on note une hausse des produits bio en magasin : +40% de références bio et +19% de références bios parmi les produits de marques de distributeur. Cela prouve une volonté réelle des enseignes de développer l’offre biologique.

En matière de gestion environnementale de l'activité, on remarque une baisse de 43% des émissions de CO2 liées aux fluides frigorigènes.

En ce qui concerne l’emploi et les engagements sociaux, 40,2% des postes d'encadrement sont occupés par des femmes.  En tant que femmes, ce fut un constat encourageant et qui prouve que le secteur évolue. Connaitre les pratiques et démarches qui sont réellement menées pour faire avancer les choses était un constat satisfaisant pour des étudiantes qui s’apprêtent à entrer sur le marché du travail.

A propos de l’engagement sociétal, 149 millions de repas ont été donnés aux associations d'aide alimentaire d'urgence en 2016.

Nous en concluons que l’engagement RSE est multiple dans le secteur et correspond aux idéaux de notre génération.

Comment avez-vous élaboré ces résultats ?

Nous avons réalisé avec PwC et la FCD, un travail de collecte de données quantitatives et qualitatives auprès des enseignes pour mener à bien la publication 2017 du 3ème baromètre de l’Observatoire de la distribution responsable. PwC a pu collecter et vérifier les données quantitatives communiquées par les enseignes . De notre côté, nous avons contacté les enseignes pour recueillir des informations sur les initiatives qui ont permis d'atteindre ces résultats.

Qu'est-ce que cet évènement vous a apporté sur un plan personnel ?

En tant qu’étudiantes de la Chaire Grande Consommation de l’ESSEC, travailler sur l’Observatoire fut une réelle opportunité. Nous avons pu mieux comprendre le secteur de la grande distribution. Nous avons en effet eu des échanges avec les équipes RSE et développement durable de chacune des enseignes participantes pendant plus de 6 mois. Il était intéressant de voir que dans ce secteur si compétitif, les enseignes de la FCD travaillent dans une démarche collaborative quand il s’agit de RSE. Nous avons dans le même temps pu mieux comprendre quel était le rôle d’une fédération professionnelle et apprécier son point de vue sur la grande consommation et ses enjeux.

Nous avons également pu comprendre le dynamisme des acteurs de la grande distribution sur ces thématiques RSE. En tant qu’étudiantes, c’était un travail stimulant car c’est un secteur qui peut avoir mauvaise réputation sur ces thématiques. Les démarches menées par ces enseignes pour diminuer leur impact sur l’environnement ou les politiques de développement et de formation des salariés qu’elles mettent en place ne sont pas souvent mises au premier plan. Ce travail était aussi très enrichissant car il nous a permis de comprendre concrètement les leviers dont les distributeurs disposent pour rendre la consommation plus responsable.

Pour conclure cette aventure, nous avons eu la formidable opportunité d’interviewer des dirigeants de ces enseignes participantes ce mardi 17 octobre au CESE. Une autre occasion de comprendre et mesurer l’engagement des enseignes.

Récemment sur ESSEC Knowledge

Ce que nous révèle la vente de ...

"Salvatore Mundi" de Leonard de Vinci est devenue ...

Ce que nous révèle la vente de la peinture la plus chère au monde
L’autre facette de la conversation mondiale sur ...

Le Professeur Hamid Bouchikhi s’est entretenu avec ESSEC ...

L’autre facette de la conversation mondiale sur le développement durable
Le crowdfunding en tant que partage réciproque

De récents travaux de Kevin André et d’Arthur ...

Le crowdfunding en tant que partage réciproque

Évènements à venir

  • Nov 21
    ESSEC Executive MBA Afterwork

    Assistez à la présentation de notre programme 100% anglais.

    18:15 | CNIT, Paris la Défense Participer
  • Nov 23
    Webinaire MS Leading International Industrial Projects

    Découvrez le programme en 30 minutes en ligne avec le directeur académique.

    12:30 | Webinaire Participer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous proposer des services ou offres adaptés à vos centres d'intérêts et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookies.

x
Quel programme est fait pour vous ?