Menu
Top

Actualités

Conseil de surveillance : Pierre-André de Chalendar reste président, trois nouveaux Alumni nommés

22-04-2022
Conseil de surveillance : Pierre-André de Chalendar reste président, trois nouveaux Alumni nommés

Le Conseil de surveillance de l’ESSEC Business School se renouvelle, pour la période 2022-2025. Si Pierre-André de Chalendar, diplômé de la Grande École de l’ESSEC et Président de la Compagnie de Saint-Gobain reste président, trois nouveaux Alumni font leur entrée dans cette instance importante de la vie de l’école.

Après avoir été nommé une première fois président du Conseil de surveillance en février 2019, Pierre-André de Chalendar conserve cette fonction en 2022. Le Président de la Compagnie de Saint-Gobain et diplômé de la Grande École (1979) reste à ce poste pour un nouveau mandat, jusqu’en 2025. Également ancien élève de l’ENA, Pierre-André de Chalendar est ancien Inspecteur des Finances. Il a été adjoint du Directeur général chargé de l’Énergie et des Matières Premières au ministère de l’Industrie.

Il entre à la Compagnie de Saint-Gobain en 1989 comme Directeur du Plan. Il occupe ensuite les postes de Vice-Président des Abrasifs Europe entre 1992 et 1996, Président de la Branche Abrasifs de 1996 à 2000, Délégué général de l’entreprise pour le Royaume-Uni et la République d’Irlande de 2000 à 2002. Pierre-André de Chalendar est nommé en 2003 Directeur général adjoint de la Compagnie de Saint-Gobain en charge du Pôle Distribution Bâtiment.

Il accède au poste de Directeur général délégué en 2005, puis est élu Administrateur en 2006. Il est nommé Directeur général de la Compagnie de Saint-Gobain et Président-Directeur général en 2010, avant de quitter ses fonctions de Directeur général en 2021.

Retrouvez la conférence donnée par Pierre-André de Chalendar lors du dernier séminaire de la Chaire d'économie urbaine de l'ESSEC. 

Trois nouveaux Alumni entrent par ailleurs au conseil de surveillance de l’ESSEC :

-        Benoît Coquart, diplômé de la Grande École (1995) et Directeur général de Legrand

Dès 1997 à la fin de ses études, Benoît Coquart rejoint Legrand pour prendre la responsabilité des activités du Groupe en Corée du Sud. Ensuite, il s’occupe des Relations Investisseurs et poursuit son parcours dans le Groupe en occupant avec succès de nombreuses fonctions, notamment celles de Directeur du Corporate Development (M&A), de Directeur de la Stratégie et du Développement et de Directeur France. Membre du Comité de Direction de Legrand depuis 2010, Benoît Coquart est nommé Directeur général de Legrand en 2018.

-        Béatrice Kosowski, diplômée de la Grande École (1987) et Présidente d’IBM France

Béatrice Kosowski rejoint IBM en 1994. Elle y occupe plusieurs postes importants, dont la direction des ventes logicielles aux PME-PMI pour l’ensemble de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique, avant de devenir présidente d’IBM France Financement, puis vice-présidente IBM Global Financing pour l’Europe du Sud. Elle a ensuite été nommée Managing Director en charge du groupe SNCF, pour devenir, en 2015, Directrice générale France de l’entité Global Technology Services, en charge des services informatiques et de la maintenance. En 2020, elle est nommée Présidente d’IBM France. Depuis 2019, elle est également membre du conseil d’administration du Syntec Numérique, désormais Numeum.

Retrouvez son discours lors de la cérémonie du Commencement Day de l’ESSEC en octobre 2021

-        Amélie Oudéa-Castéra, diplômée de la Grande École (2002) et Directrice générale de la Fédération Française de Tennis (FFT)

Amélie Oudéa-Castéra est une ancienne joueuse professionnelle de tennis. Elle a été championne de France des moins de 14 puis des moins de 16 ans, gagné l’Orange Bowl minimes et atteint les demi-finales de 3 des 4 tournois du Grand Chelem Juniors en 1993-1994. Son meilleur classement a été n°18 française et n°251 WTA. En 1996, elle met un terme à sa carrière pour choisir la voie des études, avant de démarrer sa carrière comme auditrice financière à la Cour des Comptes. Elle passe ensuite par le groupe AXA, en tant que directrice de la stratégie puis directrice du marketing et du digital, puis entre au Comité exécutif de Carrefour, où elle dirige la marque et les activités e-commerce, data, innovation et informatique. En 2021, elle est nommée Directrice générale de la FFT. Elle préside également l’association Rénovons le sport français, qu’elle a co-fondée en 2018.

Le Conseil de surveillance se compose au total de vingt-neuf membres : six représentants de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Région Paris Île-de-France ; deux membres de l'Institut Catholique de Paris ; 5 anciens élèves ; un membre de la Confédération des PME (CPME) ; quatre étudiants ; cinq professeurs dont le doyen des professeurs ; deux membres du personnel administratif de l'école ; quatre personnalités qualifiées.

 

Récemment sur ESSEC Knowledge

Partager l'information... ou manipuler l'information ?

Examen du flux d'informations dans les organisations

Partager l'information... ou manipuler l'information ?
Qu'est-ce qui fait le succès d'une campagne ...

Qu'est-ce qui fait le succès d'une campagne de ...

Qu'est-ce qui fait le succès d'une campagne de collecte de fonds ?
Construire sa marque pour construire sa stratégie

Les managers et les entreprises doivent désormais se ...

Construire sa marque pour construire sa stratégie

Évènements à venir

  • Mai 31
    WEBINAR (en anglais) - Transform Your Career With an ESSEC Executive MBA

    Présenté par Junko Takagi, Academic Director of ESSEC & Mannheim EMBA et William Toussaint, International Admissions Manager

    13:00 | En ligne Participer
Quel programme est fait pour vous ?