Menu
Top

Actualités

L'ESSEC s'engage contre les actes et violences à caractère sexistes

16-07-2019
L'ESSEC s'engage contre les actes et violences à caractère sexistes

Cergy, le 11 juillet 2019 – L’ESSEC Business School est engagée depuis de nombreuses années sur les questions de diversité et de respect d’autrui. L’égalité femmes-hommes est l’un des grands principes portés par nos valeurs humanistes et l’un des axes majeurs de la stratégie de l’École. Désireuse d’accompagner et de porter tous les changements qui font progresser la société, grâce auxquels les actes sexistes sont enfin reconnus comme intolérables et répréhensibles, notre école a lancé une série de mesures pérennes durant cette année académique 2018-2019.

L’ESSEC, dans la continuité de sa tradition pionnière, s’engage à former des managers éthiques et respectueux, conscients et convaincus que la mixité est un enjeu central de notre société.

« Notre engagement sur ces questions n’est pas nouveau mais il faut que les paroles se traduisent en actes. Les changements se sont accélérés depuis quelques années dans la société, et le mouvement #Metoo a été un catalyseur et un accélérateur de ce changement. Dorénavant, c’est une politique de tolérance zéro qui sera appliquée », déclare Vincenzo Esposito-Vinzi, directeur général de l’ESSEC Business School.

Des nombreuses actions de « positive action » ont été ainsi initiées ces dernières années :

➔         ateliers de négociation salariales pour nos étudiantes organisés par l’équipe Gender Equality en collaboration avec le Service Carrières,

➔         des événements de sensibilisation sur les stéréotypes de genre,

➔         la participation à des événements externes où l’ESSEC est invitée à témoigner,

➔         et depuis 2008 des programmes de formation dédiées à l’instar du programme #GenStartuppeuses.

Pour aller encore plus loin, l’ESSEC a travaillé pendant plus d’un an sur la formalisation et la mise en œuvre de la Charte du respect d’autrui. Supervisée par la Professeure Viviane de Beaufort et co-construite avec la hiérarchie de l’établissement, des juristes et des étudiant-e-s de l’ESSEC, celle-ci a vocation à combattre tous propos haineux ou toutes formes de discriminations qu’ils soient basés sur le sexe, le genre, la religion ou encore l’origine ethnique.

Cette charte, cadre permanent de l’activité de chacun des acteurs du groupe ESSEC, est applicable depuis le mois de janvier dernier. Intégrée à la rentrée prochaine à tous les règlements intérieurs, elle fait partie des documents obligatoirement remis à l’ensemble de nos communautés (étudiant-e-s, staff et membres du corps professoral) dès leur arrivée à l’ESSEC. Les étudiant-e-s y seront tous sensibilisés chaque année à l’occasion des journées d’accueil.

Ainsi, lorsqu’un comportement contraire à la Charte intervient, les étudiant-e-s peuvent dorénavant se tourner vers un-e « référent-e ». Ces dernier-e-s ont été désigné-e-s au sein de chacun des programmes de formation : Grande École, Global BBA, Masters et Mastères Spécialisés, programmes de formation continue en Executive education(la liste exhaustive de ces référent-e-s est mise à disposition des étudiant-es). Toutes et tous ont suivi une formation spécifique le 15 avril 2019 afin d’être en mesure de repérer et recueillir des informations préoccupantes puis de rédiger un signalement. Le réseau de référent-e-s sera à terme renforcé. Lorsqu’un comportement discutable intervient, la procédure est la suivante :

  1. Un-e « référent-e » est joignable en toute confidentialité, pour tout signalement d’un acte discriminant dont l’étudiant-e a été la victime ou le témoin.
  2. Une commission « ad-hoc » étudie tous les cas qui lui parviennent, et permet au Directeur général de prendre, le cas échéant, toutes les mesures appropriées.
  3. Lorsqu’un cas relevant d’une qualification pénale est signalé, il appartient à la Commission d’expliquer à l’étudiant-e la démarche de plainte à suivre et de proposer à la direction générale de se porter partie civile.

 

Formation et engagement des associations de l’École pour une vie étudiante respectueuse

Chaque année, l’ensemble des président-e-s d’associations doivent s’engager au respect de cette charte étant entendu que leur responsabilité juridique est engagée en cas d’incident.  A ce titre, une formation leur est dédiée - la première session s’est tenue le 6 juin dernier.

Aucun acte violent, a fortiori sexiste, ne saurait être toléré dans la vie étudiante de notre école.

Parallèlement, l’ESSEC participe avec d’autres Écoles à l’Observatoire des Violences Sexuelles et Sexistes dans l’Enseignement Supérieur. « A l'initiative d’une alumna ESSEC, aujourd’hui doctorante à HEC, cet Observatoire a pour objectif de collecter des données sur ce sujet sensible, afin que les établissements, les pouvoirs publics et les étudiant-e-s puissent avoir une idée plus claire du problème et des solutions possibles », précise Viviane de Beaufort, professeure et co-directrice du Centre Européen de Droit et d'Economie à l’ESSEC.

L'Observatoire recueille les données via un questionnaire très simple à destination des étudiant-e-s et des professeur-e-s. Les données collectées sont strictement anonymes.

Enfin, l’année académique 2019 /2020 verra le lancement de nombreux nouveaux engagements pour toujours renforcer la Charte et nos dispositifs et les inscrire dans la durée :

  • Un baromètre d’évaluation (Mood Manager) sera déployé auprès de l’ensemble des étudiants ;
  • Une campagne de communication et de sensibilisation co-construite avec le BDE sera diffusée dès la rentrée au sein de l’institution ;
  • Un atelier-débat dédié au personnel du groupe ESSEC se tiendra le 3 septembre ;
  • Une réflexion est engagée sur le déploiement d’une application mobile qui permettrait le signalement et la remontée d’informations avec la possibilité de le faire de manière anonyme.

Téléchargez le communiqué de presse

Récemment sur ESSEC Knowledge

Intelligence artificielle et ses applications possibles

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? Les définitions sont ...

Intelligence artificielle et ses applications possibles
Comment les chiffres et les sentiments négatifs ...

Dans cet article, le professeur Sonja Prokopec évoque ...

Comment les chiffres et les sentiments négatifs influent sur la maîtrise de soi
Faut-il avoir peur des tribunaux d’investissement du ...

Le professeur Veronika Korom analyse ici la potentielle ...

Faut-il avoir peur des tribunaux d’investissement du CETA ?

Évènements à venir

  • Déc 09
    Webinar : Le MS CENTRALE-ESSEC Entrepreneurs n'aura plus de secret pour vous

    Durant ce webinar d’une heure, Sarah, étudiante en MS CENTRALE-ESSEC Entrepreneurs répondra à toutes vos questions concernant l'école et le programme.

    12:30 | Online session Participer
  • Déc 09
    Webinar : Le MS MUI n'aura plus de secret pour vous

    Durant ce webinar d’une heure, Arthur, étudiant en MS MUI répondra à toutes vos questions concernant l'école et le programme.

    18:30 | Online session Participer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous proposer des services ou offres adaptés à vos centres d'intérêts et à réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookies.

x
Quel programme est fait pour vous ?